L’achat d’une propriété est le meilleur investissement que vous puissiez faire

Lorsque vous cherchez à acheter votre première propriété, la décision peut être intimidante. L’achat de votre première propriété est une étape importante de votre vie. Vous voudrez acheter une maison que vous pourrez considérer comme la vôtre et qui sera en excellente position pour se développer à long terme. Il y a quelques éléments à prendre en compte avant d’acheter votre première propriété et de comprendre l’impact que vous pouvez attendre de votre investissement. Selon les données du CRE, le retour sur investissement moyen pour les propriétés achetées au cours des cinq dernières années était de 6,2 %. Cela signifie que l’achat d’un bien immobilier peut avoir un excellent retour sur investissement ou un retour sur investissement négatif. Un retour sur investissement de -6 % signifie que vous perdez de l’argent, et il est important de comprendre pourquoi cela peut être le cas.

Quel est le retour sur investissement pour l’achat d’une propriété ?

Le retour sur investissement pour l’achat d’une propriété est basé sur ce que vous êtes prêt à y mettre. Un coût de la vie plus élevé signifie qu’il faudra investir davantage dans l’entretien et les réparations éventuelles à l’avenir. Si vous investissez beaucoup, le retour sur investissement sera plus élevé. Lorsque vous achetez votre première maison, il est important de savoir que le retour sur investissement est en moyenne de 6,2 %. Toutefois, ce taux peut varier en fonction de la somme que vous avez investie ou si vous avez acheté au bon moment.

Par exemple, si vous investissez 200 000 $ et effectuez vos paiements hypothécaires chaque mois, votre retour sur investissement sera de 6 %. Si, au contraire, vous investissez 50 000 $ et achetez quelque chose sans faire de versements hypothécaires, votre rendement des investissements sera plus proche de 2 %. Il est important de ne pas se laisser entraîner à placer toutes ses économies dans un seul bien immobilier, car cela pourrait finir par vous coûter plus que ce que vous obtenez en retour.

Comment calculer le retour sur investissement d’un achat immobilier ?

Le retour sur investissement d’un achat immobilier est calculé en divisant la valeur du retour sur investissement par le prix d’achat.

Retour sur investissement =

Valeur du retour sur investissement / Prix d’achat

Par exemple, si vous avez investi 250 000 $ dans une propriété et que vous l’avez vendue 325 000 $, votre RCI sera de (325 000 $ – 250 000 $) divisé par 250 000 $, soit 12,5 %. Cela signifie que pour chaque dollar investi dans une propriété, vous réalisez un bénéfice de 12,5 cents.

Quels sont les inconvénients de l’achat d’un bien immobilier ?

L’un des inconvénients de l’achat d’une propriété est que vous n’en avez peut-être pas les moyens. Il y a tellement de facteurs différents qui entrent dans le coût d’une maison. Certains de ces facteurs comprennent la ville, le nombre de chambres à coucher et les commodités. Si vous ne remplissez pas les conditions requises pour l’achat d’une maison, vous risquez de ne pas pouvoir l’acheter sans vous endetter ou obtenir de l’aide ailleurs.

Un autre inconvénient est de ne pas être en mesure de payer la maison après l’avoir achetée. Même si vos versements hypothécaires mensuels sont abordables, vous risquez d’avoir d’autres dépenses. Par exemple, si vous avez une association de propriétaires et que vous devez payer des cotisations tous les mois, cela peut créer une dépense à laquelle vous ne vous attendiez pas en achetant une maison. Lorsque vous passez en revue ces types de dépenses avec votre agent de crédit bancaire ou votre agent immobilier avant d’acheter une maison, assurez-vous qu’elles sont prises en compte et évaluées par rapport à votre budget pour voir si elles s’adaptent à votre revenu mensuel.

Conclusion

Investir dans l’immobilier présente de nombreux avantages, mais les risques doivent être pris en compte avant de procéder à un achat. Le retour sur investissement d’un bien immobilier est calculé en divisant le bénéfice de la vente du bien par le coût total de l’achat. Cela vous donne le pourcentage de profit que vous ferez sur votre bien si vous le vendez après l’avoir possédé pendant une période donnée.

Ainsi, si vous achetez un bien pour 200 000 dollars et que vous le vendez 10 ans plus tard pour 250 000 dollars, votre retour sur investissement est de 50 %.