Les points à retenir pour devenir orthophoniste : étude et formation, missions, qualités, salaire

L’orthophoniste, un spécialiste du langage est un indispensable dans plusieurs domaines. Son principal rôle consiste à : 

  • détecter les troubles du langage
  • définir le meilleur plan de rééducation pour le patient.

Effectivement, son champ d’intervention ne s’arrête pas là !

Découvrez dans ce guide tout ce qu’il faut savoir sur le métier d’orthophoniste : 

  • étude,
  • qualité,
  • salaire,
  • perspective d’évolution,
  • etc.

Qu’est-ce que le métier d’orthophoniste ?

Expert dans le domaine de la correction des problèmes de communication, un orthophoniste intervient dans plusieurs situations :

  • en cas de gênes à s’exprimer à l’écrit ou à l’oral
  • en cas de retard de langage
  • en cas de défauts de prononciation : bégaiement, dyslexie, zozotement, dysphasie,

Le champ d’intervention de ce professionnel peut également toucher : 

  • les troubles neurologiques
  • les troubles du spectre autistique
  • la surdité
  • les maladies génétiques ou neurodégénératives

Souvent, un orthophoniste agit auprès des enfants. Toutefois, il prend en charge des adultes qui ont : 

  • subis un traumatisme accidentel comme l’AVC
  • besoin d’une rééducation suite à une intervention chirurgicale.

L’orthophoniste collabore avec d’autres experts dans le domaine médical comme : 

  • les médecins
  • les infirmiers
  • les psychologues
  • les masseurs-kinésithérapeutes
  • les psychomotriciens

Ce type de profession peut être exercé: 

  • en statut  de profession libérale
  • en statut  de salarié dans un établissement : PMI, hôpital, crèche, garderie
  • en statut  mixte

Il arrive que ce spécialiste ait recours à plusieurs méthodes afin de proposer le traitement idéal selon le trouble identifié. De plus, les soins ne cessent d’innover, ce qui demande de sa part des mises à jour régulier pour adopter la meilleure solution aux patients. 

Par ailleurs, c’est un travail très flexible grâce aux horaires variables. Tout dépend en effet de leurs clients. 

Étude orthophoniste : les missions d’un orthophoniste

Les missions d’un orthophoniste sont nombreuses, à savoir : 

  • Il intervient pour prévenir les déficits ou les troubles de la communication et les problèmes liés à ces pathologies.
  • Il effectue le dépistage des dysfonctionnements et la rééducation des patients. Pour ce faire, il évalue le patient suivant plusieurs paramètres : économiques, sociaux, culturels.
  • Il trouveles techniques et les exercices qui conviennent le plus au patient selon la nature des troubles identifiés.
  • Il se charge aussi d’informer, de sensibiliser et conseiller

Étude orthophoniste : les qualités requises pour devenir orthophoniste

Un spécialiste de l’orthophonie a la capacité de détecter les déficiences au niveau : 

  • de la voix
  • de la respiration
  • de la déglutition

Le travail d’orthophoniste demande ainsi plusieurs qualités. En effet, il doit avoir : 

  • de la patiente
  • de l’attention
  • un bon sens des relations humaines.

La qualité d’un bon orthophoniste est aussi déterminée par : 

  • son désir de se former constamment
  • sa capacité à surveiller l’existence des nouvelles études et des connaissances scientifiques afin de saisir l’occasion

Étude orthophoniste : quelle formation suivre ?

Source image : pixabay

Pour pouvoir exercer le métier d’orthophoniste, il faut disposer d’un certificat de capacité d’orthophoniste ou CCO. Il est obtenu après 5 ans de formation dans un centre lié à une UFR de médecine.

Notez que le nombre des personnes admises pour le cursus est limité. On dit donc que c’est une formation avec un numerus clausus. Par ailleurs, il comprend aussi un programme de formation typique incluant : 

  • l’anatomie
  • le physique
  • l’acoustique
  • la phonation
  • la linguistique
  • la psychologie

La sélection des candidats se fait par voie de concours. Elle demande un diplôme autorisé en équivalence.  Les modalités de concours varient selon chaque institution. Mais, chaque candidat doit avoir une connaissance parfaite de la langue française. 

Après la formation, l’orthophoniste peut pratiquer :

  • à titre libéral : pour un groupe ou cabinet individuel
  • en tant que salarié dans un centre hospitalier ou pour une association

Le salaire d’un spécialiste de l’orthophonie

Le salaire d’un orthophoniste dépend généralement de son expérience. Pour un orthophoniste qui vient de terminer une étude orthophoniste, le salaire est de 1 600 euros brut par mois. 

L’honoraire d’un spécialiste en orthophonie en libéral avoisine les 2 500 euros brut en moyenne

Étude orthophoniste : Perspectives d’évolution 

L’étude orthophoniste permet de trouver facilement un travail. Il est possible également d’avoir une promotion avec ce métier, à condition de suivre d’autres formations. 

Un orthophoniste exerçant dans un milieu hospitalier peut : 

  • exercer en libéral
  • exercer seul
  • exercer dans un cabinet de groupe paramédical

Un orthophoniste avec 5 ans d’expérience professionnelle peut  réaliser un diplôme de cadre de santé. Ce diplôme est obtenu après une année d’étude. C’est une excellente alternative pour une évolution pendant le parcours professionnel. 

Approfondir le métier est possible pour un orthophoniste libéral. En suivant une formation avancée, il peut se spécialiser dans le domaine :

  • de la rééducation des personnes qui souffre des troubles consécutifs engendrés par des lésions localisées
  • du traitement des surdités
  • de l’éducation de la voix œsophagienne lors de laryngectomie

Le métier d’un expert en orthophonie est un métier passionnant avec une bonne perspective d’avenir. 

Il est conseillé pour les personnes qui aiment interagir avec des enfants. Mais, ce type de métier dans le domaine médical touche également tous les groupes de personnes. 

Source image à la une : pixabay