Microblading pour garder la ligne

S’occuper des sourcils fait partie du rituel de beauté quotidien des femmes citadines. Porter des sourcils droits et bien tracés donne une magnifique allure à votre visage. L’épilation, le dessin des lignes avec le crayon à cils fait traîner longtemps devant le miroir. Heureusement qu’il y a la solution de microblading, une méthode pratique et durable pour garder des sourcils parfaits. Dans cet article, vous allez apprendre les effets magiques produits par le microblading à travers son principe, son fonctionnement et son entretien. 

Microblading : est-ce un maquillage ou un tatouage ? 

Le microblading consiste à dessiner et à renforcer les lignes des sourcils. Comme un maquillage permanent, la technique d’application du microblading se fait à partir des aiguilles très fines. L’esthéticienne s’applique manuellement pour maîtriser et chaque piqûre. Elle dépose des pigments sur les couches supérieures de l’épiderme. Le microblading n’a pas de conséquences néfastes sur les poils naturels des sourcils pour deux raisons : 

  • la pigmentation s’applique à une profondeur maximale de 0,3 mm. Elle ne s’enfonce donc pas aussi loin que le maquillage semi-permanent
  • les aiguilles ne touchent pas les bulbes donc les poils repoussent naturellement

Le matériel utilisé est un stylo métallique avec des têtes d’aiguilles comme les tatouages. La nuance entre les traits fins et les poils ne se voit pas à l’œil nu. 

Afin de donner un effet naturel, l’esthéticienne mélange trois pigments de différentes couleurs : 

  • roux
  • brun
  • doré

Le résultat est époustouflant car la nouvelle couleur de vos sourcils se rapproche de très près de votre couleur naturelle. 

Le dessin en microblading se fait poil à poil. Son application est indolore mais elle laisse pourtant du microblading croute avant la cicatrisation de la peau.  

La technique de microblading s’applique surtout à : 

  • des sourcils clairsemés pour donner un effet dense
  • des sourcils mal épilé pour correction
  • des problèmes d’alopécie
Source image : Pixabay

La pratique du microblading 

Le microblading est un art. Sa pratique nécessite un savoir-faire et une grande précision. Une praticienne de microblading ne peut exercer sans avoir suivi une formation.  Avant de s’appliquer, l’esthéticienne définit la forme et la couleur finale des sourcils avec sa cliente : 

  • la forme des sourcils dépend du visage de la femme. Pour un visage carré avec du caractère, les sourcils épais soulignent cette force
  • la couleur des sourcils dépend de la carnation. Pour une peau claire, des sourcils blonds cendrés rendent parfaitement

Pour avoir l’effet escompté, il faut prévoir 2 séances de microblading : 

  • première séance qui dure entre 1h et 2h comprenant :
    • traçage
    • pigmentation
    • restructuration
  • deuxième séance de renforcement pour faire durer le maquillage. Elle doit se produire au bout de 5 semaines de la première séance.

Allouez un budget entre 150 euros à 600 euros si vous décidez d’opter pour le microblading. Ce prix varie selon : 

  • l’équipement utilisé par la praticienne
  • l’expérience de l’équipe du salon de beauté
  • la zone commerciale où se situe le bar à sourcils
  • l’état des sourcils à parfaire

Les avantages du microblading 

D’une part, pour une propriétaire d’un institut de beauté, le microblading comporte les intérêts suivants : 

  • étant dans les tendances du moment, les clients qui demandent cette prestation ne vont pas manquer
  • c’est une prestation rentable puisqu’elle n’utilise pas de d’appareil électrique, tout se fait manuellement
  • un moyen de fidéliser les clients par la nécessité de faire des séances de retouches

Le premier avantage palpable et incontestable c’est d’être en beauté. La restructuration des sourcils met votre regard en valeur tous les jours. Vos sourcils changent d’aspect. Ils deviennent plus denses et plus remarquables. L’harmonie dans les couleurs de vos sourcils, de vos cheveux et de votre peau affirme votre personnalité.  

Etre en beauté fait aussi augmenter l’estime de soi. Vous êtes plus confiante et audacieuse pour affronter les regards critiques des autres. 

Avec le microblading vous avez la garantie d’obtenir des résultats naturels. En travaillant vos sourcils mèche par mèche, le remplissage est plus réaliste. Il fonctionne parfaitement pour : 

 

  • un maquillage quotidien
  • un make up de cérémonie
  • un nouveau look pour des événements spéciaux
  • un rattrapage d’un tatouage raté

Avoir des sourcils travaillés avec du microblading vous fait gagner du temps dans votre préparation de tous les jours. Si la retouche des sourcils prend 10 minutes par jour, en une année, vous gagnez donc 1.5 mois. 

Le microblanding revêt les caractéristiques d’un maquillage semi-permanent, à savoir : 

  • la durabilité de 2 à 3 ans
  • la résistance à l’eau et aux frottements

Mais il renferme en plus l’avantage de récupération rapide par rapport aux autres techniques utilisant des aiguilles. Même si vous avez une peau sensible, les gonflements et les pansements sont rares avec le microblading. 

Vous devez juste prendre quelques précautions par rapport aux formations de microblading croute. C’est ce que vous allez découvrir par la suite. 

Les précautions à prendre après les séances de microblading 

Le microblading présente une douleur moindre comparée à un tatouage. 

Pour garantir un résultat optimal et de longue durée, voici quelques consignes : 

  • Oubliez les sports dans les jours suivants les séances. La transpiration peut agresser la peau et les sourcils. Un savon à PH neutre, type savon de Marseille est vivement recommandé pour le visage après microblading.
  • Restez à l’abri du soleil jusqu’à la cicatrisation qui dure 4 semaines maximum. Evitez ainsi :
    • la piscine
    • le sauna
    • les douches chaudes
    • le bain de soleil
  • Mettez de la crème hydratante du genre vaseline au quotidien. Elle favorise la cicatrisation rapide sans effet gras.
  • Même si ce n’est pas évident, ne grattez surtout pas la microblading croute.  La cicatrisation doit se faire naturellement.
  • Ne paniquez pas si la couleur voulue ne ressort pas après la disparition des croutes puisque la couleur s’estompe avec la cicatrisation.
  • Prévoyez une deuxième séance de microblading pour corriger les imperfections de couleurs ou de formes

Ne vous inquiétez pas, la plaie causée par le microblading guérit au bout de 7 à 10 jours.

Source image : Pixabay